Des filières belges pour blanchir l'argent chinois

21/09/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs avocats bruxellois ont été contactés par des sociétés étrangères leur demandant de récupérer de l'argent en leur nom, une arnaque qui vise le blanchiment d'argent, peut-on lire samedi dans le journal Le Soir.

L'attention des avocats a été attirée par le fait que ni les créanciers, ni les débiteurs n'étaient basés en Belgique et par la réaction "atypique" des débiteurs. Les avocats avaient en effet à peine contacté ces sociétés que les débiteurs incriminés se manifestaient spontanément en proposant de s'acquitter de leur dette par virement ou d'envoyer un chèque à l'avocat. Un procédé qui s'apparente grandement à une tentative de blanchiment d'argent. A ce jour, quatre membres du barreau disent avoir été contacté par ces sociétés, chinoises, aux pratiques douteuses, mais ils seraient plus nombreux, selon Le Soir. Aucune enquête n'est en cours pour remontrer la piste de ces sociétés actuellement, selon le bâtonnier du barreau de Bruxelles, Michel Vlies, qui explique que les avocats sont liés par le secret professionnel, même s'ils refusent de prendre en charge une société supposée frauduleuse. (Belga)

Nos partenaires