Des dizaines de milliers d'Egyptiens réclament le départ du président Morsi

30/06/13 à 18:46 - Mise à jour à 18:46

Source: Le Vif

(Belga) Des dizaines de milliers d'Egyptiens sont descendus dans la rue au Caire et en province dimanche, premier anniversaire de l'arrivée au pouvoir du président Mohamed Morsi, pour l'accuser de gouverner au seul profit des islamistes et réclamer sa démission.

Sur la place Tahrir dans le centre du Caire, site emblématique de la révolte qui fit chuter le régime de Hosni Moubarak en février 2011, la foule a afflué en scandant "le peuple veut la chute du régime". De nombreux manifestants brandissaient des cartons rouge portant l'inscription "dégage" à l'adresse du président, issu du mouvement des Frères musulmans. Des manifestations anti-Morsi ont également lieu à Alexandrie (nord), deuxième ville du pays, à Menouf et Mahallah, dans le delta du Nil, ainsi qu'à Port-Saïd et Suez, sur le canal du même nom, ou encore dans la ville natale de M. Morsi, Zagazig, au nord-est du Caire. Redoutant de graves troubles dans cette épreuve de force, l'armée et la police se sont déployées à travers le pays pour renforcer la protection des installations vitales, notamment du canal de Suez. Craignant des dérapages violents, le département d'Etat a annoncé le départ d'une partie de son personnel diplomatique et conseillé aux Américains de différer tout voyage non-indispensable en Egypte. Plusieurs pays, dont la France et la Grande-Bretagne, ont diffusé des consignes de prudence à leurs ressortissants, leur recommandant d'éviter les rassemblements ou de limiter leurs déplacements. La crainte d'une aggravation de la crise provoque en outre depuis plusieurs jours une ruée des automobilistes sur les stations service, et pousse de nombreux Egyptiens à faire des provisions. Dimanche, premier jour de travail de la semaine, de nombreuses entreprises et bureaux étaient fermés par mesure de sécurité. (Belga)

Nos partenaires