Des "dizaines d'actes terroristes" ont été déjoués par la surveillance, selon la NSA

12/06/13 à 21:56 - Mise à jour à 21:56

Source: Le Vif

(Belga) Les programmes de surveillance électronique et téléphonique de l'Agence de sécurité nationale (NSA) américaine ont contribué à empêcher "des dizaines d'actes terroristes", a affirmé mercredi le directeur de l'Agence, le général Keith Alexander.

"Il s'agit de dizaines d'actes terroristes que (ces programmes) ont contribué à empêcher (...) ici et à l'étranger", a-t-il déclaré lors d'une audition au Sénat américain, en précisant qu'il espérait rendre public le chiffre exact d'ici une semaine. "C'est mon intention, je pousse pour y parvenir, peut-être plus tôt", a-t-il dit. "Je veux que les Américains sachent que nous sommes transparents". Selon l'espion en chef des Etats-Unis, le programme d'interception des communications d'internet baptisé PRISM a notamment joué un rôle crucial pour déjouer le projet d'attentat du métro de New York, en 2009, par le jeune Afghan Najibullah Zazi. "Non seulement il a été crucial, mais c'est grâce à lui que nous développé la piste. C'est lui qui nous a permis de savoir ce qu'il se passait", a-t-il justifié, en évoquant l'article 702 d'une loi votée en 2008 par le Congrès et qui encadre la surveillance d'internet. Le patron de la NSA a fermement défendu ses programmes en rappelant qu'ils étaient strictement encadrés par la justice et le Congrès. (Belga)

Nos partenaires