Des députés du pays réunis à Namur pour une Belgique 100% énergie renouvelable en 2050

09/07/13 à 17:56 - Mise à jour à 17:56

Source: Le Vif

(Belga) Des députés de la Chambre et du Sénat ainsi que des parlements flamand, bruxellois et wallon se sont réunis mardi à Namur, dans une salle de commission du parlement wallon, pour une rare séance conjointe sur l'objectif d'une Belgique fonctionnant en 2050 à 100% d'énergie renouvelable.

Des députés du pays réunis à Namur pour une Belgique 100% énergie renouvelable en 2050

La faisabilité de cet objectif a été confirmée récemment par une étude du Bureau fédéral du Plan (BFP), de l'Institut de conseil et d'étude en développement durable (ICEDD) et du VITO, l'institut de recherche technologique de la Flandre. Commandée après la catastrophe nucléaires de Fukushima (Japon) et les Etats généraux de l'Energie de juin 2011 par les quatre ministres de l'Energie du pays (Melchior Wathelet, Jean-Marc Nollet, Freya Van Den Bossche et Evelyne Huytebroeck), cette étude estime entre 300 et 400 milliards d'euros le coût des investissements nécessaires, et de 20.000 à 60.000 le nombre d'emplois créés. Dévoilée à la mi-décembre, elle a été présentée mardi aux députés de cinq assemblées du pays, lors d'une séance de commission qui n'avait toutefois pas le statut formel de "commission conjointe". Une réunion similaire, associant les trois parlements régionaux, avait déjà eu lieu en janvier dernier à Namur sur la thématique des inondations, un sujet qui lui aussi déborde des frontières régionales. Alors que la suite de ces travaux s'annonçait incertaine, le président du parlement wallon, Patrick Dupriez, a annoncé son aboutissement pour septembre. Mardi, la moitié de la vingtaine de députés présents étaient Verts (Ecolo et Groen). Les ministres, eux, n'ont pu être présents: l'un d'eux étant retenu par d'autres contraintes d'agenda, ses collègues ont préféré ne pas venir par souci d'égalité. M. Dupriez ne s'est pas avancé sur la suite des travaux, encourageant chaque député présent à poursuivre ce genre d'initiative. "Tous les présidents d'assemblée n'ont pas montré le même enthousiasme" pour cette première réunion conjointe à Namur de députés fédéraux et régionaux, a-t-il relevé. (Belga)

Nos partenaires