Des demandeurs d'asile afghans face à l'Office des étrangers à Bruxelles

18/10/13 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Source: Le Vif

(Belga) Une petite centaine de personnes, principalement des Afghans qui réclament pour la plupart l'asile en Belgique, manifestaient vendredi matin face à l'Office des étrangers, chaussée d'Anvers à Bruxelles. Une demi-douzaine de personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre. Parmi elles, figure un journaliste indépendant. Les manifestants entendent dénoncer la politique belge de retour volontaire des demandeurs d'asile qui s'est soldée selon eux par la mort d'un Afghan en 2012.

"La protection subsidiaire, pas la persécution policière", pouvait-on lire sur un calicot. Des manifestants portaient un cercueil, symbolisant cet Afghan qui était retourné en 2012 dans son pays après le rejet de sa demande d'asile en Belgique et qui a été tué par balles à Paghman. Selon le CGRA, cet Afghan était retourné volontairement dans son pays mais les manifestants dénoncent la pression subie par les demandeurs d'asile déboutés pour qu'ils acceptent un "retour volontaire" dans leur pays. Des militants soutenant la cause des demandeurs d'asile afghans avaient aspergé de peinture rouge l'entrée du bâtiment de l'Office des étrangers et posé un cadenas sur la porte. Dans le cadre de cette action, la police de la zone de Bruxelles-Ixelles a interpellé une demi-douzaine de personnes. Les forces de l'ordre ont également emmené un photographe freelance, comme témoin, en vue d'identifier les auteurs des dégradations, selon des policiers sur place. Les manifestants commençaient à quitter dans le calme la chaussée d'Anvers vers onze heures. (Belga)

Nos partenaires