Des dealers se revendent des cartes SIM contenant les coordonnées de leurs acheteurs

06/09/13 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Le Vif

(Belga) Depuis peu, les dealers de drogue ne vendent plus seulement des stupéfiants, mais se revendent également entre eux des cartes SIM contenant les coordonnées de leurs acheteurs, a indiqué vendredi le parquet de Bruxelles, confirmant un phénomène évoqué dans un reportage de la VRT. Plusieurs dossiers récents ont démontré qu'un tel commerce existait bien. Mercredi, un dealer qui avait fait l'acquisition d'une telle carte SIM, a ainsi comparu devant le tribunal correctionnel de Bruxelles.

Des dealers se revendent des cartes SIM contenant les coordonnées de leurs acheteurs

L'homme, âgé d'une vingtaine d'années, avait acheté la carte à un autre dealer pour quelques milliers d'euros. "Pour le dealer, c'est une manière de disposer rapidement d'une clientèle", explique le parquet. "Si les clients achètent des drogues dures, une carte SIM peut très vite devenir rentable." Le commerce de cartes SIM peut avoir des répercussions sur les peines qu'encourent les dealers. "Si l'on constate qu'un trafic de carte a eu lieu dans un dossier impliquant un dealer et qu'on peut lier cette carte à une autre personne, les suspects peuvent alors être poursuivis pour crime en bande organisée, et donc risquer des peines plus lourdes", prévient le parquet. (Belga)

Nos partenaires