Des conciliateurs sociaux pourront désormais intervenir dans la fonction publique

09/07/13 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Le Vif

(Belga) Des conciliateurs sociaux pourront désormais intervenir dans les conflits sociaux qui éclatent au sein de la fonction publique. La ministre de l'Emploi, Monica De Concick, et le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Hendrik Bogaert, ont présenté mardi les trois fonctionnaires qui rempliront cette mission au Comité A.

Depuis de longues années, des conciliateurs sociaux désignés par le ministre de l'Emploi interviennent pour essayer de régler les conflits qui surviennent dans le secteur privé. En 2010, des accords avaient été conclus au sein de l'administration fédérale pour créer la même fonction dans le secteur publique mais n'avaient jusqu'à présent pas été mis en oeuvre. Tant les agents que les employeurs publics pourront réclamer l'intervention de ces conciliateurs, qui ne pourront toutefois agir que si les deux parties souhaitent entamer des pourparlers. Leur champ d'action couvrira non seulement la fonction publique fédérale, notamment les prisons, foyer de conflits à répétition, mais aussi régionale et communautaire, et locale. Le point de savoir si ces fonctionnaires pourront intervenir dans les entreprises publiques n'est pas encore tranché. Parallèlement, le secrétaire d'Etat à la Fonction publique s'est vu confier la possibilité d'intervenir dans des conflits sociaux qui touchent à la sphère publique fédérale pour éviter certains mouvements. M. Bogaert a cité à cet effet la grève du zèle des douaniers qui a touché Brucargo au mois de décembre. Ces deux initiatives doivent éviter que certaines situations ne dégénèrent. Elles sont aussi, à entendre le secrétaire d'Etat, une forme de réponse à la demande répétée d'un service minimum qui n'a jamais recueilli de consensus politique. Deux conciliateurs francophones et un néerlandophone ont été désignés. La sélection du deuxième néerlandophone se fera à l'automne. (Belga)

Nos partenaires