Des composés chimiques pour produire de la drogue interceptés en Belgique

16/10/12 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Le Vif

(Belga) Depuis le mois de février, 8,5 tonnes de matières premières chimiques en provenance de Chine, destinées à la production de drogue, ont été interceptées à l'aéroport de Zaventem, a rapporté vtm mardi après-midi. Les trafiquants essaient ainsi de contourner la loi belge sur le trafic de drogues, ces substances n'étant pas interdites.

Les substances ne sont pas directement saisies par les douanes mais sont gardées sous contrôle, a confié Pol Meuleneire, du service douanier de l'aéroport de Zaventem, au programme télévisé "Telefacts Crime". Il s'agit notamment d'"APAAN", une poudre blanche qui n'est pas interdite et qui permet de produire du BMK, ingrédient de base du speed et de l'amphétamine. Les criminels examinent la loi des pays étrangers. "Ils observent ce qui est légal et étudient la possibilité de modifier leur offre de quelques molécules pour échapper à la loi", a expliqué Benny Van Camp de la section drogues de la police fédérale. "La police et le parquet ne peuvent alors rien y faire." (PVO)

Nos partenaires