Des chercheurs français à la découverte du "Monde perdu" de Papouasie

26/11/13 à 11:48 - Mise à jour à 11:48

Source: Le Vif

(Belga) Une trentaine de chercheurs français vont participer à la plus importante expédition jamais menée en Indonésie, passant près de deux mois en Papouasie à la découverte de l'extraordinaire biodiversité d'un "Monde perdu" isolé depuis des millions d'années.

Des chercheurs français à la découverte du "Monde perdu" de Papouasie

Du 21 janvier au 6 mars 2014, les chercheurs accompagnés d'une soixantaine de collègues indonésiens vont explorer le Lengguru, un massif vaste comme la Sardaigne et situé dans la partie indonésienne de l'île de Nouvelle-Guinée. La chaîne de Lengguru est formée de karsts (reliefs calcaires) érodés au cours des millénaires et formant des plis montagneux culminant entre 900 et 1.500 mètres et séparés par des vallées profondes à l'isolement parfois total qui lui ont valu le surnom de "Monde perdu". Massif très ancien, le Lengguru abrite des espèces primitives vieilles de plus de dix millions d'années et représente un "réservoir de biodiversité unique", selon l'Institut français de recherche pour le développement (IRD), qui organise l'expédition. Il s'agit de la "plus importante expédition scientifique jamais menée en Indonésie", selon l'IRD. Une première expédition en 2010 avait permis d'obtenir des résultats déjà très encourageants. Parmi les 300 espèces alors échantillonnées, il avait ainsi été découvert une grenouille transportant sa progéniture sur son dos ainsi qu'une espèce de poisson arc-en-ciel vieille de huit millions d'années et unique à la région. "Les mouvements tectoniques ont isolé certaines zones depuis une dizaine de millions d'années", explique Nicolas Hubert, un des coordonnateurs de l'expéditio. "On pourra remonter aux origines de l'histoire moderne de la biodiversité de cette région." L'expédition, d'un budget d'environ 300.000 euros financé à moitié par le privé, est d'autant plus inédite qu'elle se déroulera dans cette Papouasie encore largement inexplorée où les permis scientifiques sont très rares. (Belga)

Nos partenaires