Des chefs et restaurateurs belges lancent la BRA, nouvelle association de lobbying

28/10/13 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Source: Le Vif

(Belga) Une trentaine de chefs, restaurateurs et patrons d'établissements ont mis sur pied la Belgian Restaurants Association, une nouvelle instance nationale de défense des intérêts du secteur. La BRA a été officiellement présentée lundi, via une conférence et un communiqué de presse. Présidée par Yves Mattagne, elle vise à rassembler rapidement plus de 500 membres. "La priorité des Belgian Restaurants est la diminution structurelle des charges sociales pesant sur les salaires, qui minent l'emploi", note le communiqué.

Des chefs et restaurateurs belges lancent la BRA, nouvelle association de lobbying

Partant du constat qu'un restaurant de qualité a besoin d'une main-d'oeuvre importante et que la crise affecte les patrons d'établissement horeca, la BRA estime le secteur menacé. Se plaignant de charges sociales trop lourdes et d'une règlementation "peu adaptée aux réalités", l'asbl veut faire du lobbying dans le sens d'une diminution drastique des charges salariales patronales, une simplification administrative, une baisse de la TVA et une large déductibilité fiscale des frais de restaurants pour le client. La BRA formule encore une cinquième priorité: "des compensations généralisées et efficaces pour l'adoption de la 'caisse noire' (obligatoire d'ici à la fin 2015, Ndlr)". Une large partie de ces revendications a déjà été prise en compte dans le "plan Horeca" des autorités fédérales, approuvé en Conseil des ministres en avril dernier. La création de la BRA a d'ores et déjà provoqué l'énervement de la fédération professionnelle flamande du secteur. Horeca Vlaanderen, via la voix de son administrateur délégué Danny Van Assche, a expliqué lundi regretter que la représentation du secteur soit morcelée au lieu de rester soudée sur un seul front. "Les organisations fondatrices veulent surtout élargir leur réseau", a également critiqué Danny Van Assche. (Belga)

Nos partenaires