Des centaines de jeunes artistes manifestent pour leur statut à Bruxelles

13/12/13 à 16:06 - Mise à jour à 16:06

Source: Le Vif

(Belga) A l'appel de jeunes artistes issus des Conservatoires de Bruxelles, de Liège, de Mons, de l'IAD et de l'INSAS, environ 350 personnes selon la police, et près d'un millier, selon les organisateurs, se sont rassemblées, vendredi de 13 à 15 heures, devant le SPF Emploi, place Victor Horta, à Bruxelles. Ils demandent à la ministre de l'Emploi Monica De Coninck (sp.a) le gel des réformes du statut d'artiste qui devraient entrer en vigueur au 1er janvier prochain.

Les manifestants se sont fait entendre devant le SPF Emploi. Les croix scotchées sur leurs bouches avaient une double symbolique. Elles représentaient le musellement des futurs artistes et l'absence de consultation du secteur. "Ces nouvelles mesures seront infranchissables pour la plupart des artistes", estime Céline Estenne, étudiante en théâtre à Mons. Elles empêcheront l'accès à la profession à la grande majorité des étudiants d'aujourd'hui". Avec la mise à niveau du salaire journalier comptabilisé, les nouveaux prétendants au statut devront démontrer environ 18.000 euros de revenus artistiques sur 21 mois, soit une augmentation de 6.000 euros. Une période d'essai, durant laquelle des preuves de revenus artistiques devront être apportées, a également été ajoutée. Les manifestants portaient des autocollants avec la mention "Artiste sans visa" pour s'opposer à la création d'un visa professionnel. "Le visa nécessite de créer une commission pour juger de la valeur de l'art", remarque Valentin Demarcin, jeune diplômé d'art dramatique. C'est un débat qui n'est pas philosophiquement acceptable". (Belga)

Nos partenaires