Des Belges portent plainte contre la Cour des comptes européenne pour harcèlement

06/07/13 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) La Cour des comptes européenne est pour la première fois de son histoire mise en cause pour harcèlement par ses propres employés. Deux fonctionnaires belges ont été harcelés pendant des années par leur chef de service de nationalité bulgare, selon trois experts, rapportent samedi les quotidiens De Standaard et Het Nieuwsblad.

Nadedja Sandolova a pris en 2007 la tête du cabinet chargé, au sein de la Cour des comptes européenne, d'examiner les finances des agents européens. Durant les six premiers mois rien ne s'est passé, explique Sonjan Deweerdt, une des deux fonctionnaires belges, "mais ensuite elle a fait régner la terreur". La fonctionnaire, âgée de 43 ans et venant de Ypres, partage dans les journaux son expérience, évoquant notamment le fait que sa supérieure lui soufflait toujours la fumée de ses cigarettes au visage alors qu'elle savait que la quadragénaire souffrait d'asthme, l'absence de communication, la surveillance continue, etc. Sonjan Deweerdt et le chef de cabinet Didier Lebrun, âgé lui de 45 ans, ont pris ensemble un avocat. "Une enquête indépendante, le médecin de la Cour des comptes et un psychiatre sont arrivés à la même conclusion: mes clients ont été harcelés par madame Sandolova", explique Maître Jean-Noël Louis. La Cour des comptes européenne n'a toutefois pas cité la Bulgare devant la justice européenne. "Je n'ai pas d'autre alternative que de citer directement la Cour des comptes européenne elle-même", poursuit l'avocat. La Cour des comptes européenne estime de son côté n'avoir rien à se reprocher. (Belga)

Nos partenaires