Des analyses complémentaires après un décès à Lessines

07/12/12 à 17:49 - Mise à jour à 17:49

Source: Le Vif

(Belga) L'autopsie pratiquée jeudi sur le cadavre d'un habitant de Lessines n'a pas permis de déterminer les causes exactes de la mort de cet homme de 59 ans. L'état de santé déficient de la victime est peut-être à l'origine du décès.

Contrairement aux premières informations délivrées par le parquet de Tournai, c'est un homme, et non la compagne du défunt, qui a découvert mercredi matin le corps sans vie de Philippe Coessens dans son habitation située au numéro 11 de la rue Mazenque à Ollignies, dans l'entité de Lessines. Le corps était à demi-nu dans le garage de la maison et portait des traces de coups sur le dos. La mort étant suspecte, le dossier avait été mis à l'instruction auprès de la juge tournaisienne Mme Bastin. "L'autopsie n'a pas permis de déterminer les causes exactes de la mort. Nous sommes en attente des analyses complémentaires, des analyses anatopathologiques. Les coups que portait la victime dans le dos sont des blessures superficielles qui ne pouvaient être mortelles", a expliqué vendredi en fin d'après-midi Jean-Bernard Cambier, premier substitut du procureur du roi de Tournai. "Rien ne permet pour l'instant de penser que la mort est due à l'intervention d'un tiers. L'état de santé déficient du défunt pourrait être la cause du décès. A ce jour, on pense plus à un accident de santé qu'à un homicide", a-t-il encore indiqué. (MUA)

Nos partenaires