Dernière plénière vendredi au parlement wallon, dernier gouvernement le 15 mai

24/04/14 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Source: Le Vif

(Belga) Le parlement wallon tiendra vendredi sa dernière séance plénière de la législature, avec l'examen de pas moins de 22 projets et propositions, tandis que le gouvernement wallon tiendra pour sa part ses conseils des ministres hebdomadaires jusqu'au 15 mai au moins, soit dix jours avant le scrutin.

Dernière plénière vendredi au parlement wallon, dernier gouvernement le 15 mai

Le parlement wallon a cravaché jusqu'aux petites heures des nuits mosanes ces dernières semaines pour débattre et approuver plusieurs dizaines de projets gouvernementaux arrivés en fin de législature. Jusqu'à trop plein: les groupes parlementaires ont dû s'entendre il y a trois semaines pour reporter à la législature suivante l'examen de plusieurs projets comme le décret sols, le décret sur l'éolien et celui sur les implantations commerciales. Vendredi, les députés se verront soumettre pas moins de 22 projets et propositions, dont une importante proposition de décret sur le fonctionnement et la transparence des intercommunales, héritière de pistes gouvernementales avortées et d'initiatives de députés PS et Ecolo. L'assemblée wallonne n'est pas dissoute comme peuvent l'être les chambres du parlement fédéral. Après les élections, elle se réunira en session extraordinaire le mercredi 11 juin avec ses nouveaux élus, date à laquelle le greffier s'astreindra à une nouvelle tâche héritée du décret de 2010 sur le décumul des mandats: déterminer pour chaque groupe politique les 25% de députés qui, grâce à leur taux de pénétration, pourront cumuler leur mandat parlementaire avec celui de bourgmestre, échevin ou président de CPAS, forçant ainsi les autres à renoncer à l'un ou l'autre mandat, ou s'en déclarer empêché. La session ordinaire reprendra le 24 septembre, soit le mercredi qui suit le troisième dimanche de septembre, selon le règlement de l'assemblée. Le gouvernement wallon, de son côté, poursuivra ses travaux au moins jusqu'au 15 mai, a indiqué son président Rudy Demotte. Après le vote dans la nuit de mercredi à jeudi du Code du Développement territorial (CoDT), sa dernière grande tâche consiste à prendre les arrêtés d'exécution de ce décret, qui devront encore passer au Conseil d'État. Depuis le début de la législature le 16 juillet 2009, les gouvernements Olivier de la Région et la Fédération auront pris près de 15.000 décisions, a relevé M. Demotte en présentant l'almanach 2013-2014 de ses exécutifs. (Belga)

Nos partenaires