Déraillement de train en Espagne - Un des conducteurs reconnaît avoir roulé à 190 km/h au lieu des 80 autorisés

25/07/13 à 09:21 - Mise à jour à 09:21

Source: Le Vif

(Belga) Un des conducteurs du train qui a déraillé mercredi soir en périphérie de Saint-Jacques-de-Compostelle (nord-ouest de l'Espagne), a reconnu avoir emprunté un virage à 190 km/h alors que la vitesse à cet endroit est limitée à 80 km/h, rapporte jeudi El Pais.

Déraillement de train en Espagne - Un des conducteurs reconnaît avoir roulé à 190 km/h au lieu des 80 autorisés

Le conducteur était coincé dans la cabine de son convoi après l'accident. Alors qu'il ignorait encore si le déraillement avait été fatal pour certains de ses passagers, il a communiqué par radio avec la gare sur ce qui venait de se produire. "On est humain! On est humain!", s'est-il exclamé. "J'espère qu'il n'y a pas de morts parce qu'ils mourront sur ma conscience." L'homme a indiqué que le train avait emprunté le virage où s'est produit l'accident à 190 km/h alors que les signaux ferroviaires disposés dans cette zone n'autorisent pas à dépasser les 80 km/h, selon El Pais qui citait des sources proches de l'enquête. Le conducteur n'a pas pu préciser la raison d'une telle vitesse. L'enquête doit encore déterminer s'il s'agit d'un défaut technique ou d'une erreur humaine. Les médias espagnols précisaient que le train avait cinq minutes de retard. Le virage en question intervient après 80 kilomètres de ligne droite sur un trajet reliant Madrid à Ferrol. En un rien de temps, les trains empruntant ce tronçon doivent passer de 200 à 80 km/h. (Belga)

Nos partenaires