Dépistage du cancer du sein: le KCE a développé des messages pour aider les patientes

08/01/14 à 00:49 - Mise à jour à 00:49

Source: Le Vif

(Belga) Pour qu'une patiente fasse son choix de manière correctement informée, les messages qui lui sont diffusés sont importants. Le Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé (KCE) vient dès lors de sortir un rapport sur les messages destinés à supporter un choix informé dans le cadre du dépistage du cancer du sein, rapport qui vise à formuler des messages et des informations neutres à utiliser dans les outils de communication relatifs au dépistage du cancer du sein.

"Informer les femmes en Belgique quant aux conséquences potentielles, même indésirables du dépistage du cancer du sein fait partie intégrante du droit à l'information stipulé dans la loi relative aux droits du patient. Des informations neutres sont susceptibles d'aider les femmes à prendre, en toute connaissance de cause, une décision éclairée que se soit seule, ou en en discutant avec un professionnel de la santé", explique le KCE dans son rapport. Pour que le patient fasse son choix de manière correctement informée, il est important et nécessaire, notamment pour les personnes moins scolarisées, de simplifier les résultats des études scientifiques et de les présenter de manière aussi objective et neutre que possible, souligne le Centre fédéral. Le KCE a dès lors formulé des messages et informations neutres, à utiliser dans les outils de communication relatifs au dépistage du cancer du sein. Ces messages sont destinés aux femmes des quatre groupes d'âge concernés, soit 40-49 ans, 50-59 ans, 60-69 ans et des 70-79 ans, ne présentant pas de risque accru de cancer. Le Centre a produit quatre séries de messages neutres, un par groupe d'âge concerné, relatifs au cancer du sein, à son dépistage et aux conséquences de la participation ou de la non participation. "Ces messages peuvent être utilisés dans leur ensemble par les personnes qui désirent communiquer de façon neutre avec les femmes sur le dépistage du cancer du sein, par exemple dans le cadre de l'élaboration d'outils d'aide à la décision. Ils ne suffisent pas à assurer une communication complète sur le dépistage du cancer du sein et ne sont pas élaborés pour être délivrés tels quels aux femmes", insiste le KCE. (Belga)

Nos partenaires