Dénoncer les fraudeurs aux assureurs, ça paie

10/09/13 à 07:18 - Mise à jour à 07:18

Source: Le Vif

(Belga) Tout comme les policiers, les assureurs ont aussi leurs indicateurs, qui sont récompensés d'une prime variable selon la valeur du bien récupéré par la compagnie d'assurances lésée, peut-on lire mardi dans Sudpresse.

Dénoncer les fraudeurs aux assureurs, ça paie

Les rémunérations accordées à ces "taupes" font l'objet d'une réglementation stricte, établie pour tous les assureurs du pays, principalement pour des raisons fiscales. "Les sommes consacrées à ces indicateurs doivent être justifiées. Ce pourquoi, un tableau indicatif a été mis en place et est à disposition des compagnies", précise Wauthier Robyns, porte-parole d'Assuralia, l'union professionnelle des compagnies d'assurances. Ainsi, si le bien récupéré a une valeur de 1.000 euros, la prime atteint 125 euros. Pour un bien de 100.000 euros, elle grimpe à 2.250 euros. "La compagnie enregistre systématiquement les données de la personne qui transmet l'info et vérifie si les conditions sont remplies pour obtenir la récompense escomptée. Un contact avec les services de la police judiciaire est généralement établi. La police fédérale décidera alors d'accorder ou non la récompense. Si celle-ci émet des réserves, l'assureur peut ne pas en tenir compte", ajoute M. Robyns. Pour les récompenses dépassant la somme de 2.500 euros, les compagnies d'assurances avertissent automatiquement le parquet. Les informations les plus courantes concernent des voitures volées. (Belga)

Nos partenaires