Denderleeuw - Le MR condamne la rupture "très inquiétante" du cordon sanitaire

10/01/13 à 10:06 - Mise à jour à 10:06

Source: Le Vif

(Belga) Le président du MR, Charles Michel, a condamné jeudi la rupture du cordon sanitaire qui s'est produite mercredi soir à Denderleew (Flandre orientale), où la coalition rassemblant le CD&V et la N-VA a reçu l'appui extérieur du Vlaams Belang (extrême droite) lors de la désignation des échevins du collège.

"C'est une première très grave et très inquiétante", a affirmé M. Michel dans un communiqué. "Même si le parti d'extrême droite flamand ne comptera pas d'échevins, il s'agit d'un soutien politique qui démontre clairement que certains en Flandre ont choisi de collaborer avec un parti ennemi de la démocratie. Je n'accepte pas et je dénonce avec force ce rapprochement avec l'extrême droite", a ajouté le président du MR. Selon lui, "l'extrême droite doit être combattue fermement, elle ne mérite aucune forme de complaisance". (GGD)

Nos partenaires