Denderleeuw approuve le "manifeste flamand"

28/06/13 à 00:22 - Mise à jour à 00:22

Source: Le Vif

(Belga) La majorité de la commune de Denderleeuw (N-VA, CD&V, Open VLD) a approuvé jeudi soir le "manifeste flamand". Le Vlaams Belang a également soutenu la proposition. Le bourgmestre Jan De Dier (N-VA) a estimé que le manifeste flamand n'est rien de plus qu'une adaptation de la législation linguistique.

Denderleeuw approuve le "manifeste flamand"

"Le manifeste flamand lance un message positif", souligne le bourgmestre De Dier. "Les personnes s'établissant à Denderleeuw doivent pouvoir s'intégrer totalement, et nous pensons dès lors que la connaissance du néerlandais est primordiale, notamment afin d'avoir toutes ses chances sur le marché du travail." Les nouveaux arrivants non néerlandophones sont avertis du caractère flamand de la commune dès leur arrivée. Le lion flamand figurera sur les plaques de nom de rue tandis que des panneaux affichant "Denderleeuw: une commune flamande!" seront installés à l'entrée de la localité. Des drapeaux flamands surplomberont également les bâtiments communaux. Les contacts entre les autorités et les membres des associations socio-culturelles se feront également en néerlandais tandis que ces dernières seront encouragées à proposer leur offre dans la langue de Vondel. Les publications devront également respecter la langue néerlandaise. Les enseignes et panneaux publicitaires rédigés dans une autre langue ou dans plusieurs langues seront considérés comme inadaptés. Il sera demandé aux commerçants, agents immobiliers, professions libérales et entreprises d'aborder leurs clients en néerlandais. Les en-têtes de lettres et autres devis ou factures devront également être rédigés en néerlandais. Les entreprises et leurs sous-traitants qui emploieraient une autre langue pour leur signalisation routière peuvent s'attendre à une amende administrative. Un registre des plaintes doit référencer toutes les entorses au "manifeste flamand". Un rapport annuel sera préparé afin que la commune puisse prendre des "mesures appropriées". L'opposition Vlaams Belang estime que ce manifeste est "un pas dans la bonne direction" et rappelle que le parti avait proposé une initiative dans le même sens en 2009. (Belga)

Nos partenaires