Démission du pape - Benoît XVI annonce sa démission à partir du 28 février

11/02/13 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Le Vif

(Belga) Le pape Benoît XVI a annoncé lundi sa démission à partir du 28 février en invoquant son âge, dans un discours prononcé en latin lors d'un consistoire au Vatican, a annoncé à l'AFP le porte-parole du Saint-Siège. Le pape dit n'avoir plus "les forces" de diriger l'Église.

"Le pape a annoncé qu'il renoncera à son ministère à 20H00, le 28 février. Commencera alors la période de "sede vacante" (siège vacant)", a précisé le père Federico Lombardi, dans une annonce sans précédent dans l'histoire moderne de l'Église catholique. "Je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l'avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer de façon adéquate le ministère" de pape et évêque de Rome, a dit Benoît XVI, âgé de 85 ans, dans son annonce en latin traduite ensuite par le Vatican. Le pape a souligné que "dans le monde d'aujourd'hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l'Évangile, la vigueur du corps et de l'esprit est aussi nécessaire". Cette vigueur s'est "amoindrie ces derniers mois en moi d'une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m'a été confié", a ajouté le pape. Dans un livre interview paru en 2010, le pape avait évoqué la possibilité de sa démission au cas où il ne se serait plus senti en état de continuer. Unique précédent dans l'histoire de l'Église, Célestin V avait abdiqué de sa fonction avant d'avoir été sacré, en 1294. Il avait vécu en ermite jusqu'à sa désignation comme pape, et ne se sentait pas prêt à assumer ce rôle dans l'Église. Pour exprimer sa surprise, le doyen des cardinaux Mgr Angelo Sodano a parlé de "coup de tonnerre dans un ciel serein". Le chef du gouvernement italien démissionnaire Mario Monti s'est également dit "très secoué par cette annonce". Berlin exprime "respect" et "gratitude" envers le pape après sa démission. Benoît XVI avait pris son pontificat en avril 2005, après le décès de Jean-Paul II. (DEL)

Nos partenaires