Démission du gouvernement tchèque

13/08/13 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement tchèque, mis en minorité la semaine dernière au Parlement, a remis mardi sa démission au président Milos Zeman. Le Premier ministre Jiri Rusnok a été chargé d'expédier les affaires courantes jusqu'au déblocage de la crise politique.

Les députés ont refusé mercredi dernier leur confiance au gouvernement de Jiri Rusnok, économiste de gauche, qui n'a obtenu que 93 voix sur 200. Pour sortir de la crise politique, la République tchèque s'oriente vers des élections anticipées. Le scrutin pourrait se tenir en octobre. Les députés ont fixé au 16 août la date d'un vote sur l'autodissolution du Parlement, mesure ouvrant la voie aux législatives anticipées, avait annoncé la semaine passée Eva Smerdova, porte-parole de la présidente de la chambre basse Miroslava Nemcova. L'autodissolution du Parlement doit être approuvée par une majorité de 120 députés. Les sociaux-démocrates, les communistes et le TOP 09 disposent actuellement de 122 sièges. Des élections anticipées peuvent se tenir dans un délai de 60 jours après la dissolution du Parlement. (Belga)

Nos partenaires