Démission de Steven Vanackere - Une Commission d'enquête parlementaire plus indispensable que jamais

05/03/13 à 13:09 - Mise à jour à 13:09

Source: Le Vif

(Belga) Après la démission du ministre Steven Vanackere, "il est temps qu'une commission d'enquête parlementaire soit instituée pour analyser toutes les responsabilités qui ont conduit au naufrage de l'ancienne banque Dexia", a estimé le président des FDF Olivier Maingain. De même, "il convient d'analyser les conséquences qui en ont résulté sur la gestion de la nouvelle banque Belfius".

Démission de Steven Vanackere - Une Commission d'enquête parlementaire plus indispensable que jamais

Pour le président des FDF, la démission du vice-Premier ministre et ministre des Finances, M. Vanackere, prouve que le gouvernement Di Rupo s'est "embourbé dans le marais du dossier Dexia-Belfius". Une Commission d'enquête s'impose, estime le FDF, à partir du moment où les pouvoirs publics ont été représentés dans les organes dirigeants de Dexia et l'ont encore été dans ceux de Belfius. Les FDF rappellent avoir été les premiers à proposer la constitution d'une telle commission d'enquête, par une proposition déposée à la Chambre des représentants, dès le 18 octobre 2011. Ils demanderont que le parlement y réserve un "examen prioritaire". Selon Olivier Maingain, "seule la transparence sur la gestion de la plus importante crise qu'a connue une banque belge dont les pouvoirs publics sont actionnaires, permettra de vérifier si l'argent public engagé pour sauver une institution bancaire n'a pas servi des intérêts particuliers, proches de l'une ou l'autre formation politique gouvernementale". (PVO)

Nos partenaires