Delphine Boël - L'artiste n'a pas été "discriminée" pour l'oeuvre d'art urbain de la façade d'ING

26/06/13 à 00:46 - Mise à jour à 00:46

Source: Le Vif

(Belga) ING Belgique a réfuté mardi soir l'information parue dans certains médias selon laquelle l'artiste Delphine Boël aurait été mise à l'écart dans le cadre d'un concours visant à désigner une oeuvre pour orner la façade du siège d'ING à Bruxelles. La défense de Mme Boël l'avait suggéré mardi dans le cadre de l'affaire judiciaire intentée par l'artiste contre des membres de la famille royale.

Delphine Boël - L'artiste n'a pas été "discriminée" pour l'oeuvre d'art urbain de la façade d'ING

De mi-mars à fin juin 2012, la façade du siège d'ING, situé avenue Marnix, a été habillée d'une gigantesque oeuvre digitale d'art urbain réalisée par l'artiste Jean-Luc Moerman. "L'artiste a été choisi en collaboration avec un bureau de communication externe indépendant", rappelle mardi soir ING Belgique dans un communiqué. Le groupe affirme également que "le nom de Delphine Boël n'était pas repris dans la liste d'artistes reçue parmi lesquels ING Belgique a opéré son choix". Selon les avocats de Mme Boël, leur cliente aurait en réalité remporté ce concours mais un autre artiste aurait finalement été choisi pour ne pas offenser le Palais royal. "Le bureau désigné pour organiser le concours l'avait retenue comme gagnante. L'oeuvre avait été présentée à la banque et approuvée", avait expliqué Me Alain De Jonge mardi dans une interview accordée à la VRT. "Mais comme Delphine Boël était l'artiste et vu que la banque se situe juste en face du palais, elle a été écartée du concours." (Belga)

Nos partenaires