Délinquance sexuelle: centre de guidance en perdition

22/09/12 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) Les restrictions budgétaires menacent la survie du Centre d'appui bruxellois (CAB), organisme chargé de l'évaluation médico-psychologique des auteurs d'infractions à caractère sexuel, rapporte samedi La Libre.

Pour le psychologue Francis Martens (UCL), vice-président du CAB, le centre risque de fermer ses portes en novembre si le budget est amputé de 130.000 euros comme annoncé. Créé en 2000 dans la foulée des affaires Dutroux et Derochette, le centre vise à aider à limiter la récidive en matière d'abus sexuels et à contrôler le respect des conditions de suivi thérapeutique. La ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open Vld) n'a pas répondu aux demandes d'audience répétées du CAB, sinon par un accusé de réception, déplore Francis Martens. (BPE)

Nos partenaires