Delhaize - Bruno Tobback pas opposé à la prépension pour les travailleurs de plus de 50 ans

15/06/14 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Le Vif

(Belga) Le président du sp.a, Bruno Tobback, n'est pas opposé à ce que les travailleurs de Delhaize de plus de 50 ans visés par le plan de restructuration de l'entreprise bénéficient du régime de chômage avec complément d'entreprise, le nouveau nom de la prépension, si ceux-ci n'ont aucune perspective de reclassement valable.

Interrogé dimanche sur le plateau de l'émission "De Zevende Dag" (VRT), le chef de file des socialistes flamands a également réfuté que la décision du management du groupe de distribution soit liée au coût salarial trop élevé en Belgique. "Dans ce cas-ci, il n'y a aucun rapport", a-t-il commenté. Selon lui, le groupe Delhaize évolue dans le même environnement que ses concurrents Albert Hein, Carrefour ou Colruyt. Samedi, dans les pages du Tijd, M. Tobback s'en était d'ailleurs pris au ministre-président flamand Kris Peeters qui, la semaine dernière après l'annonce de Delhaize, avait plaidé pour une action décisive envers une réduction du coût salarial en Belgique. "(Je trouve) cynique que Kris Peeters danse sur le cadavre encore chaud pour dénoncer les coûts salariaux élevés qui, dans ce cas-ci, n'ont rien à voir". Quant à l'octroi d'une prépension pour certains travailleurs âgés de Delhaize, M. Tobback a jugé qu'il convenait d'abord de tout tenter pour retrouver un emploi pour ces 2.500 travailleurs menacés. Mais il faut dans le même temps "maintenir un filet de sécurité pour toute personne confrontée à une perte d'emploi qu'elle n'a pas choisie", a-t-il estimé. (Belga)

Nos partenaires