Defeyt décide de raboter son salaire de président du CPAS de Namur pour donner l'exemple

04/11/13 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Le Vif

(Belga) Le président du CPAS de Namur, Philippe Defeyt, a décidé de réduire son salaire de 20 pc, a-t-il confirmé lundi. Dans un courrier, il explique les raisons de sa décision "personnelle". Il veut à la fois contribuer aux efforts budgétaires auxquels est contraint l'institution et participer à un changement sociétal qu'il appelle de ses voeux: la réduction de la tension salariale.

Defeyt décide de raboter son salaire de président du CPAS de Namur pour donner l'exemple

"Les actes individuels ne remplaceront jamais les changements sociétaux par l'action collective (politique, syndicale, associative)! Mais ils peuvent y contribuer et les accompagner", a écrit l'ancien secrétaire fédéral d'Ecolo. M. Defeyt veut restaurer l'un des idéaux du mouvement coopératif, à savoir la limitation de la tension salariale (l'écart entre le salaire le plus bas et le plus élevé). Par son geste, celle-ci passera de 1 à 3 au CPAS de Namur. A l'heure où le CPAS subit des contraintes budgétaires, il estime également qu'il revient au salaire le plus élevé, en l'occurrence le sien, de montrer l'exemple. Et plus généralement, il exprime de la sorte ses convictions en matière d'assainissement budgétaire et d'égalité sociale. Le président avance quelques propositions, dont un effort de 100 euros par mois imposé aux plus riches de la société pour favoriser l'insertion socio-professionnelle des moins de 25 ans au chômage. "Ce projet mûrit depuis quelques temps déjà", a affirmé M. Defeyt que l'aggravation de la crise et les contraintes budgétaires de son CPAS ont poussé à agir. L'écologiste se défend de tout populisme. "Il s'agit ici, au contraire, d'une démarche inverse où je pense que les élites ont des responsabilités particulières. Qui plus est, je suis en fin de carrière politique; je n'ai pas/plus d'avantage électoral personnel à attendre de cette décision", a-t-il souligné. Le salaire actuel de M. Defeyt s'élève à 7.500 euros bruts par mois. (Belga)

Nos partenaires