Décret Paysage: 5 recteurs dénoncent la "stratégie de pure désinformation" de l'UCL

04/01/13 à 11:02 - Mise à jour à 11:02

Source: Le Vif

(Belga) Les recteurs de cinq universités francophones (ULB, ULg, UNamur, UMONS, Saint-Louis - Bruxelles) dénoncent, dans une lettre ouverte publiée vendredi, la "campagne de dénigrement" menée, selon eux, par le recteur de l'UCL, Bruno Delvaux, fermement opposé au projet de décret du ministre Jean-Claude Marcourt (PS) sur la réorganisation du paysage de l'enseignement supérieur.

Ayant analysé les arguments avancés par leur collègue louvaniste dans la dernière édition de "La Quinzaine", le magazine de l'UCL, les cinq recteurs y voient "une stratégie de pure désinformation confinant à la malhonnêteté intellectuelle". A leurs yeux, la dernière version du projet de décret contient au contraire "les ingrédients d'un véritable progrès pour notre enseignement supérieur et pour nos étudiants", jugent-ils dans leur lettre ouverte, longue d'une quinzaine de pages et consultable sur les portails web des cinq universités. L'UCL, soutenue par une demi-douzaine de Hautes écoles, s'oppose farouchement au projet ministériel, lequel ne garantit pas, selon elle, la diversité de choix pour l'étudiant et la liberté d'association notamment. Fin décembre, ces institutions avaient réclamé la tenue d'États généraux réunissant les étudiants, les hautes écoles, les universités, les écoles supérieures des arts, les établissements de promotion sociale ainsi que les représentants des entreprises et les partenaires sociaux. (JAV)

Nos partenaires