Décret inscriptions: Infor Jeunes Laeken dénonce le manque de transparence

18/02/13 à 17:37 - Mise à jour à 17:37

Source: Le Vif

(Belga) L'asbl Infor Jeunes Laeken dénonce le manque de transparence persistant dans la procédure des inscriptions en première année de l'enseignement secondaire. "Certaines écoles mettent en oeuvre des stratégies de dissuasion à l'égard de candidats issus de classes sociales moins favorisées", a regretté lundi après-midi la directrice de l'asbl, Chantal Massaer, en marge d'une action ludique de sensibilisation à l'Institut Saint-André, à Ixelles. Deux comédiens y ont tenté d'inscrire leur petite fille.

L'action se déroulait dans le cadre de la "campagne marguerite", dont l'objectif est de garantir l'accès à tous aux meilleures conditions d'études. "Certaines écoles dites de bonne réputation exercent des pressions sur les parents d'élèves moins favorisés dans le but de les dissuader d'inscrire leur enfant dans l'école de leur premier choix. C'est une discrimination qui n'est pas raciale ou ethnique, mais qui se base sur des critères socio-économiques afin de préserver des classes homogènes", explique Mme Massaer. L'asbl cite quelques exemples: "l'organisation d'un entretien entre les parents et la direction lors du dépôt du formulaire d'inscription (ndlr: du 18 février au 8 mars) n'est pas prévue par le décret. Certaines écoles en profitent pour avancer des prix exorbitants pour les voyages scolaires ou demander une lettre de motivation", développe le permanent juridique d'Infor Jeunes Laeken, Eric Bruggeman. "Ces pratiques visent à filtrer les inscriptions et renforcent la mise à l'écart des milieux populaires". L'action d'Infor Jeunes Laeken s'inscrit dans une démarche d'interpellation politique. "Nous voulons que le décret inscriptions soit formellement appliqué. Il faut que les candidats issus de milieux moins aisés sachent qu'ils peuvent porter plainte en cas de pratiques douteuses et que les mécanismes de sanctions à l'égard des écoles soient respectés", conclut l'asbl. (MUA)

Nos partenaires