Décret inscription - Pas de problèmes organisationnels et des contrôles efficaces, souligne Simonet

13/03/13 à 17:17 - Mise à jour à 17:17

Source: Le Vif

(Belga) Les trois semaines de pré-inscription d'élèves en 1e année du secondaire via les "formulaires uniques d'inscription" (FUI) n'ont pas connu de problèmes organisationnels, a affirmé mercredi la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet, assurant également que les contrôles sur des abus allégués avaient été efficaces.

"Sur le plan organisationnel, nous n'avons connu aucun incident informatique, aucune file, aucun problème de géolocalisation, aucun report d'encodage aucune tension avec les parents", a souligné la ministre au cours d'un débat thématique au parlement de la Fédération Walonie-Bruxelles, au terme des trois semaines d'inscription via le FUI. Cette année, 49.065 FUI ont été distribués, soit 242 de plus que l'an dernier. Si la ministre cdH reconnaît que la croissance démographique joue un rôle dans cette augmentation, elle observe également qu'au 8 mars dernier, 44.366 FUI avaient été enregistrés, pour 43.762 un an auparavant. Proportionnellement, ces chiffres montrent à ses yeux que le processus "s'implémente de plus en plus". Ces FUI ont été enregistrés dans 464 écoles sur 474 (10 écoles n'ont aucun FUI, essentiellement des petites écoles organisant du qualifiant et ne sachant pas si une 1e année y serait organisée l'année suivante, selon le cabinet Simonet). Sur ces 464 établissements, 75 sont complets. Comme les années précédentes, c'est en Région bruxelloise que l'on en recense le plus: 39, pour 9 en Brabant wallon et 27 dans le reste de la Wallonie. (BPE)

Nos partenaires