Découverte des plus anciennes traces de pas hors du continent africain

07/02/14 à 17:28 - Mise à jour à 17:28

Source: Le Vif

(Belga) Les plus anciennes traces de pas humains jamais découvertes en dehors du continent africain ont été mises au jour sur la côte Est de l'Angleterre, a annoncé vendredi au British Museum à Londres l'équipe de chercheurs.

Vieilles de 800.000 ans, les empreintes, d'adultes et d'enfants, ont été trouvées en bord de mer à Happisburgh dans de la boue d'un ancien estuaire. Il existe seulement deux sites plus anciens et ils sont situés tous les deux en Afrique: à Laetoli en Tanzanie, où on a retrouvé des traces datées de 3,5 millions d'années et à Koobi Fora au Kenya (1,5 millions d'années). "C'est une découverte exceptionnellement rare", a souligné Nick Ashton du British Museum qui a mené les recherches en coopération avec le National History Museum et la Queen Mary University London. La même équipe avait déjà mis au jour des pierres taillées et des fossiles de mammouth sur ce site il y a plusieurs années. Les chercheurs ont trouvé les traces de pas par marée basse et se sont empressés de les photographier au plus vite avant que la mer ne revienne les effacer. Ils ont ensuite reconstitué les clichés en 3D sur lesquels ils ont alors identifié des traces d'adultes et des empreintes plus petites, appartenant probablement à des enfants. "C'est clairement une cellule familiale plutôt qu'un groupe de chasseurs", a déclaré Ashton qui estime que ces ancêtres mesuraient entre 90 cm et plus de 1 mètre 70. Mais l'identité précise de ceux qui ont laissé ces traces reste inconnue. Selon Chris Stringer du Natural History Museum, ils pourraient s'apparenter à l'espèce du "Homo antecessor", dont des restes ont été trouvés à Atapuerca en Espagne. (Belga)

Nos partenaires