Déclin des ventes de chaudières en 2012 après la suppression d'avantages fiscaux

24/01/13 à 15:25 - Mise à jour à 15:25

Source: Le Vif

(Belga) Une chute de 10% des ventes de chaudières a été enregistrée en 2012 en Belgique, selon des chiffres de l'Association pour les Techniques Thermiques de Belgique (ATTB). Le marché est estimé à 220.000 chaudières. Cette diminution va de pair avec celle des ventes de chaudières à condensation, qui représentent 85% du marché actuel, précise l'ATTB. L'association professionnelle attribue en grande partie cette baisse à la suppression des avantages fiscaux aux investissements économiseurs d'énergie depuis le 28 novembre 2011.

"Le retrait de l'avantage fiscal a apporté une tendance négative dans les ventes de chaudières à condensation. Au lieu d'une croissance continue de leur nombre, il y a eu un déplacement vers les chaudières à basse température. Celles-ci représentent un investissement moins élevé, mais aussi une solution qui permet d'économiser moins d'énergie", déplore l'ATTB. Les ventes de pompes à chaleur continuent quant à elles d'augmenter. La croissance (+25%) est toutefois moins forte qu'en 2011 (40%). Quelque 8.500 unités ont ainsi été vendues en 2012. Les chauffe-eau solaires ont également connu une nette croissance (+35%), malgré la suppression de l'incitant fiscal, relève l'ATTB. Ce marché est estimé à 62.000 m² de panneaux installés. Une nouvelle prime est apparue en Flandre en 2012, stimulant la vente. L'ATTB espère que les autres Régions emboîteront le pas. L'ATTB se profile comme une plate-forme d'information du secteur du chauffage. Les chiffres livrés par l'ATTB portent, selon celle-ci, sur 95% de chaudières, 85% des pompes à chaleur géothermiques et 90% des panneaux solaires thermiques vendus en 2012 en Belgique. (FCH)

Nos partenaires