Déclaration de politique générale à la CoCof - L'ensemble des institutions bruxelloises ont leur majorité sur les rails

23/07/14 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Le Vif

(Belga) Le parlement francophone bruxellois a accordé jeudi en deuxième partie d'après-midi sa confiance à la majorité PS-FDF-cdH aux commandes de la Commission Communautaire française. Sans surprise, le vote a été obtenu à majorité (38 voix) contre opposition (21 voix), au terme d'une journée de débats plus courte que ne l'avait été, la veille, celle des discussions consacrées aux déclarations de politique générale pour la Région bruxelloise et la Commission Communautaire Commune.

Déclaration de politique générale à la CoCof - L'ensemble des institutions bruxelloises ont leur majorité sur les rails

Jeudi matin, une majorité de dix des dix-sept élus bruxellois de la Commission Communautaire flamande a également donné son feu vert à la coalition Open Vld-sp.a-CD&V, à la tête de la "Vlaamse Gemeenschapscommissie". Dans une déclaration de politique générale intitulée "Goesting in Brussel" (ndlr: Envie de Bruxelles), les trois ministres bruxellois flamands Guy Vanhengel (Open Vld), Pascal Smet (sp.a), et la secrétaire d'Etat Bianca Debaets (CD&V) misent surtout sur une augmentation de la capacité d'accueil des écoles (+3000 places) et crèches flamandes dépendant de la VGC. Les partis nationalistes de l'opposition (N-VA et Vlaams Belang) ont essentiellement critiqué le projet de création d'une école normale bilingue en collaboration avec la Communauté française. Groen, passé lui aussi dans l'opposition, soutient ce projet mais n'a pas soutenu la majorité, estimant que l'opération reste floue sur le plan financier. (Belga)

Nos partenaires