Décision le 8 novembre de la chambre du conseil quant au sort de Juliana Santana Duran

25/10/12 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Charleroi rendra une ordonnance le 8 novembre quant au sort de Juliana Santana Duran, cette mère qui avait tué et découpé sa fille, Diana, à Châtelineau. Le juge décidera s'il y a lieu d'interner l'inculpée ou de procéder à l'audition des experts qui évoquent un état de démence et de déséquilibre mental.

Me Michel Bouchat, conseil de Christophe Farkas, père de la jeune victime, a demandé ce jeudi des explications à la chambre du conseil de Charleroi quant au rapport psychiatrique rendu par un collège de quatre experts. Ces derniers affirment que Juliana Santana Duran était dans un état de démence et de déséquilibre mental au moment de tuer sa fille Diana, âgée de 5 ans. Le parquet et Me Frédéric Ureel, conseil de l'inculpée, demandent de ce fait l'internement. De son côté, Me Michel Bouchat espère obtenir des explications sur ce rapport, malgré le faible champ de manoeuvres que réserve la loi de défense sociale aux parties civiles. "Nous ne pouvons pas interjeter appel, ni demander l'audition des experts", indique l'avocat. "Seuls le parquet et l'inculpé peuvent le faire, et le juge peut l'ordonner d'office. C'est donc vers cette dernière possibilité que s'est basée ma plaidoirie". (MUA)

Nos partenaires