Décès Martens - "Une grande perspicacité politique"

10/10/13 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Le Vif

(Belga) "Wilfried Martens avait une grande perspicacité politique. C'était un politique qui avait toujours deux ou trois coups d'avance, tout comme Jean-Luc Dehaene et Herman Van Rompuy", a déclaré Tony Vandeputte, l'ancien administrateur délégué de la Fédération des entreprises de Belgique. Ce dernier était également actif au sein du service d'étude du CVP lorsque Wilfried Martens était à la tête du parti démocrate-chrétien flamand.

Le plus grand accomplissement de Wilfried Martens est la politique de relance qu'il a menée avec les libéraux dans les années 1980, estime l'ancien patron des patrons. "Il a mené sa barque très adroitement, avec beaucoup d'engagement. Il a réussi à faire passer rapidement certaines décisions au Parlement malgré la forte opposition de la FGTB." Tony Vandeputte estime que le dernier gouvernement mené par Martens, avec les socialistes, était le moins performant. "Ce gouvernement n'a pas réalisé beaucoup, ça a été de mal en pis avec les socialistes." L'ancien Premier ministre n'avait pas un caractère facile, estime toutefois l'ancien patron de la FEB. "C'était un homme franc et direct, qui parlait avec une voix forte dans un beau néerlandais. Il nous impressionnait vraiment par sa connaissance de la langue." Les deux hommes n'entretenaient pas des relations chaleureuses. "Mais nous pouvions compter sur lui. Ce n'était pas quelqu'un qui suscitait l'empathie, il était plutôt rationnel." En juin passé, Tony Vandeputte a encore rencontré Wilfried Martens à la FEB. Il avait invité l'ancien Premier ministre à prendre la parole. "J'ai surtout été frappé par son apparence. Il avait vraiment l'air malade. Mais il a quand même fait un speech d'une heure et demie. C'était très impressionnant." (Belga)

Nos partenaires