Décès Martens - "Un homme de parole et de fidélité", se souvient Philippe Moureaux

10/10/13 à 10:06 - Mise à jour à 10:06

Source: Le Vif

(Belga) "Grande émotion ce matin, l'ami Wilfried nous a quittés", a réagi jeudi Philippe Moureaux au décès de l'ancien Premier ministre Wilfried Martens. "Depuis 1972, je suis son parcours d'abord à travers A. Cools (président du parti socialiste mort assassiné, Ndlr) et ensuite directement", s'est souvenu celui qui intégra le gouvernement d'union nationale Martens III, comme ministre de l'Intérieur et des Réformes institutionnelles.

Décès Martens - "Un homme de parole et de fidélité", se souvient Philippe Moureaux

Philippe Moureaux a participé à la réforme de l'Etat; il a également été ministre de la Justice et des Affaires sociales dans d'autres gouvernements Martens. Wilfried Martens était "un homme de parole et de fidélité, un homme d'Etat dans le sens complexe du terme", commente-t-il sur Twitter. L'ex-chef de file bruxellois du PS a également évoqué jeudi la période particulière de l'impossibilité de régner de Baudouin lors du refus de signer la loi sur l'interruption volontaire de grossesse. "Pensons à la patience et à la ténacité de W. Martens lorsqu'il s'est trouvé devant le refus de Baudouin de signer la loi sur l'avortement", écrit-il. (Belga)

Nos partenaires