Décès du premier homme ayant vécu six mois avec un coeur artificiel implanté

19/10/12 à 08:48 - Mise à jour à 08:48

Source: Le Vif

(Belga) La mort d'un pompier tchèque de 38 ans, Jakub Halik, qui, fait sans précédent, a survécu six mois avec un coeur artificiel constitué de deux pompes mécaniques implantées en avril, a créé une forte émotion dans son pays.

Survenu samedi, le décès de cet homme marié et père d'un fils de 12 ans, n'a été annoncé qu'au milieu de cette semaine. Les drapeaux noirs flottaient jeudi sur les casernes de pompiers à travers la République tchèque tandis que la presse rendait hommage à son combat courageux. Victime d'une tumeur cancéreuse particulièrement agressive, Jakub Halik a subi en avril une complexe opération d'implantation de la double pompe en remplacement de son coeur. Pendant les six mois qui ont suivi, il a attendu en vain un donneur compatible pour pouvoir subir une greffe cardiaque. "Personne dans le monde n'a jusqu'à présent survécu aussi longtemps à une telle intervention", a affirmé le quotidien Dnes. L'état de santé du patient tchèque s'était détérioré ces dernières semaines. Les résultats des examens de laboratoire faisaient état de défaillances successives des reins et du foie. Les coeurs artificiels constituent une technologie de pointe, toujours très complexe, mais de mieux en mieux maîtrisée. Depuis la première greffe réussie d'un coeur artificiel aux Etats-Unis, en fait un gros appareil en grande partie externe au corps, les opérations de ce genre se sont multipliés avec des systèmes de plus en plus petits et performants, généralement pour des patients en attente d'une greffe cardiaque et en situation extrême. (STL)

Nos partenaires