Décès Dehaene - Un homme d'état qui a joué un rôle-clé dans la structure de l'Etat belge, dit K. Peeters

15/05/14 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Le Vif

(Belga) Avec le départ de Jean-Luc Dehaene, nous perdons un grand chrétien-démocrate et un homme d'état qui a joué un rôle-clé dans la structure politique belge des dernières décennies et dans l'Europe unie au sein de laquelle nous vivons aujourd'hui, a affirmé le ministre-président flamand Kris Peeters, à l'annonce du décès de l'ex-Premier ministre Jean-Luc Dehaene.

"Il était un négociateur brillant et compétent, quelqu'un qui avait une maîtrise inouïe des dossiers. Il a toujours mis ces forces au service de la société. Il avait le don de rassembler des opinions diverses et de dégager une solution. Dans quelque circonstance, quelque fonction, que ce fût, il mettait toujours à l'avant plan les réalisations concrètes au profit des gens", a commenté le chef de file du CD&V au gouvernement flamand. Kris Peeters a également évoqué "le père de la Belgique fédérale", la force motrice de l'accord de la Saint-Michel qui avait approfondi la réforme de l'Etat. Celui-ci n'a pu voir le jour que grâce à la confiance et l'autorité que M. Dehaene avait acquise auprès de tous les partis du gouvernement et par son talent de conciliateur. Il a enfin souligné son rôle dans la réduction de la dette de l'état belge, qui a permis à la Belgique de ne pas manquer son accession à l'eurozone. Le président du CD&V Wouter Beke a abondé dans le même sens. "Notre pays perd un grand homme d'état et le CD&V un pilier", a-t-il commenté via Twitter. Le CD&V a quant à lui indiqué, dans un communiqué avoir appris avec incrédulité le décès de l'ex-Premier ministre qui était en vacances en France avec son épouse et des amis. "Il est décédé des suites d'une chute", a confirmé le parti démocrate chrétien, adressant à la famille de M. Dehaene ses plus sincères condoléances. Le parti organise un point de presse à 18H30. (Belga)

Nos partenaires