Décès Dehaene - Les présidents des partis flamands saluent la mémoire de l'homme de compromis

15/05/14 à 17:42 - Mise à jour à 17:42

Source: Le Vif

(Belga) "Le décès de Jean-Luc Dehaene est une grande perte pour le pays. Dans des temps presque aussi difficiles qu'aujourd'hui, il a pris ses responsabilités de beaucoup de manière", a déclaré le président du sp.a Bruno Tobback à Belga. Gwendolyn Rutten, la présidente de l'Open Vld, déplore la disparition d'un "maître du possible".

"La Belgique récolte encore en 2014 les fruits du travail de Jean-Luc Dehaene", estime Bruno Tobback. "Son décès est regrettable pour sa famille et pour le pays." Le président des socialistes flamands ne pense pas que l'ancien Premier ministre démocrate-chrétien aurait encore joué un rôle important dans la politique nationale. "Je n'ai pas l'impression qu'il s'occupait encore de cela, bien qu'il donnait encore régulièrement son avis." Gwendolyn Rutten qualifie M. Dehaene de "grand homme d'Etat". "Jean-Luc Dehaene était un bâtisseur de ponts. Son engagement et son envie d'endosser des responsabilités en faisaient un maître du possible. Au nom de l'Open Vld, je présente mes condoléances à sa famille, ses amis et à toute la famille démocrate-chrétienne", témoigne la présidente des libéraux flamands. Wouter Van Besien, le président de Groen, s'est dit "abattu" par la mort de l'ancien Premier ministre. "Je me souviendrai de Jean-Luc Dehaene comme d'un homme de solutions. Il a joué un rôle crucial dans l'histoire politique de la Belgique. Il avait la faculté de déminer des situations impossibles en cherchant sans relâche des solutions", commente le président des écologistes flamands. "C'était un homme intelligent et bon vivant qui s'investissait à 100% dans la recherche de réponses aux crises institutionnelles et économiques." (Belga)

Nos partenaires