Décès Dehaene - Les présidents de partis francophones déplorent la perte d'un homme d'Etat

15/05/14 à 18:26 - Mise à jour à 18:26

Source: Le Vif

(Belga) Le président du PS Paul Magnette a salué jeudi la mémoire "d'un homme politique qui a marqué de manière indélébile l'histoire de notre pays et de l'Europe". Charles Michel, le président du MR, a lui loué "un grand Européen convaincu" tandis que Emily Hoyos et Olivier Deleuze, co-présidents d'Ecolo, estiment que "ses extraordinaires qualités de négociateur, sa force de travail (et) son sens inné de la stratégie" manqueront à la politique belge. Le président du cdH Benoît Lutgen retiendra quant à lui "sa loyauté et son sens du compromis".

Jean-Luc Dehaene "représentait le pragmatisme politique allié à la finesse de l'analyse", a déclaré le président des socialistes francophones. "C'était un homme d'Etat et en quelque sorte le Père de notre modèle fédéral." Charles Michel a estimé que Jean-Luc Dehaene "a réussi à louvoyer subtilement entre les velléités communautaires et les difficultés économiques qu'a connu notre pays dans les années 90". "Prenant des décisions terriblement impopulaires afin de ramener les finances publiques à l'équilibre, Jean-Luc Dehaene faisait partie de ces hommes politiques qui ont toujours fait passer le sens du bien commun et de l'Etat avant les calculs politiciens et les stratégies électorales", a-t-il ajouté. Emily Hoyos et Olivier Deleuze ont encore souligné "sa jovialité, sa chaleur humaine et un sens de l'humour tout empreint d'une auto dérision typiquement belge". Benoît Lutgen a vanté les qualités du "capitaine" Dehaene. Il "a tenu fermement la barre du bateau Belgique menacé par plusieurs tempêtes dont les conséquences de l'affaire Dutroux", selon le président démocrate-humaniste. Le président des FDF Olivier Maingain a, pour sa part, vu en lui "un des derniers dirigeants flamands qui avaient le sens de l'Etat et considéraient que le respect des accords politiques était la meilleure garantie de l'avenir du pays et par ailleurs un homme plus déterminé encore, en raison de son engagement européen, à tenir en échec la montée des nationalismes qui menacent la construction politique de l'Europe. (Belga)

Nos partenaires