Décès de Pierre Macq, premier recteur laïc de l'UCL

18/09/13 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Le Vif

(Belga) Pierre Macq, le premier recteur laïc de l'UCL, en 1986, est décédé mardi à l'âge de 83 ans, a annoncé mercredi l'Université catholique de Louvain (UCL) dans un communiqué. Ce scientifique de renom, considéré comme un des pionniers de Louvain-la-Neuve, a obtenu le Prix Francqui en 1973.

Décès de Pierre Macq, premier recteur laïc de l'UCL

Docteur en physique à 22 ans, Pierre Macq a effectué des recherches en sciences nucléaires qui l'ont amené à travailler à l'Université de Californie à Berkeley, à Saclay en France et au CERN à Genève. Il a participé à la création du cyclotron (accélérateur de particules) de Louvain-la-Neuve vers la fin des années 1960. Il a obtenu plusieurs distinctions scientifiques de premier plan, dont le Prix Francqui en 1973. Ses deux mandats de recteur, de 1986 à 1995, ont modifié "en profondeur l'esprit et les ambitions de l'UCL", souligne l'université dans son communiqué. L'UCL met en avant sous son rectorat la démocratie dans la gouvernance, l'introduction de critères de qualité pour le recrutement des nouveaux académiques et la sélection des projets de recherche, le développement de programmes Erasmus et de partenariats avec des laboratoires de renommée mondiale. L'UCL rappelle qu'il a été le premier à initier un plan stratégique pour l'université, en 1991, et qu'il en a fait une "Research University". L'Université catholique de Louvain souligne encore son "éthique sur le rôle de l'université dans le mercantilisme actuel" et son attachement aux valeurs humaines. (Belga)

Nos partenaires