Décès de Nelson Mandela - La famille Mandela a perdu son "baobab"

07/12/13 à 17:26 - Mise à jour à 17:26

Source: Le Vif

(Belga) La famille de l'ancien président Nelson Mandela est sortie du silence samedi, comparant la mort de celui qui était "comme un baobab" pour les siens, à sa douloureuse absence pendant ses 27 années de prison.

Décès de Nelson Mandela - La famille Mandela a perdu son "baobab"

"Oui, Tata (papa) s'en est allé. Le pilier de la famille s'en est allé. Tout comme durant ces 27 douloureuses années de son emprisonnement", a déclaré le général Temba Matanzima, porte-parole de la famille Mandela. "Mais dans nos coeurs et nos âmes, il sera toujours avec nous", a-t-il ajouté. "Oui, cela n'a pas été facile ces deux derniers jours et ce ne sera pas une partie de plaisir dans les jours qui viennent. Mais avec le soutien que nous recevons ici et ailleurs... tout ira bien pour la famille". Et de se livrer à une métaphore: "Pour notre famille, sa présence était comme un baobab pourvoyant une ombre réconfortante nous apportant sécurité et protection". L'ancien président est décédé jeudi soir à 95 ans. Ni Winnie Madikizela-Mandela, 75 ans, la seconde épouse de Nelson Mandela dont il divorça en 1996, ni Graca Machel, 68 ans, avec laquelle il s'était remarié en 1998, le jour de ses 80 ans, ne sont apparues ou se sont exprimées en public depuis. "Nous avons perdu un grand homme (...) un chef de famille attentif qui avait du temps pour tous et qui à ce titre sera durement regretté. Un grand fils de la terre des Thembu qui avait du temps pour les rois et les reines, les pauvres et les riches, le grand et le petit (...)", a souligné le porte-parole. "Madiba est chez lui avec de grands amis, comme Or Tambo (1917-1993), Walter Sisulu (1912-2003) et bien d'autres", a-t-il ajouté citant les grands compagnons disparus de lutte du héros anti-apartheid. Au passage, il a remercié l'actuel président Jacob Zuma pour le soutien durant les longs mois qui ont précédé le décès. (Belga)

Nos partenaires