Décès de l'opposant Tarek Mekki qui voulait briguer la présidence

31/12/12 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Le Vif

(Belga) L'opposant Tarek Mekki, qui a ambitionné de briguer la présidence de la Tunisie en 2011, est décédé lundi à l'âge de 54 ans à la suite d'une crise cardiaque, a annoncé l'agence officielle TAP.

Jusqu'à la révolution de 2011, M. Mekki était expatrié au Canada et s'était fait connaître par des enregistrements vidéo postés sur internet, dans lesquels il a longtemps dénoncé les dérives du régime de l'ancien régime de Zine El Abidine Ben Ali. Avec l'actuel président Moncef Marzouki, il était l'un des rares opposants à réclamer publiquement la destitution de Ben Ali et son jugement devant la justice internationale. La cyberpolice tunisienne était parvenue en 2009 à bloquer son site et désactiver son compte Facebook. Après la chute de Ben Ali, M. Mekki avait regagné la Tunisie et créé un parti, le Mouvement pour la deuxième république, en mai 2011. Il a boycotté l'élection d'une assemblée constituante en octobre 2011 après avoir appelé à la tenue immédiate d'une élection présidentielle au suffrage universel pour laquelle il se serait porté candidat. (VIM)

Nos partenaires