Début du pompage du carburant du cargo espagnol échoué dans le sud de la France

08/02/14 à 15:52 - Mise à jour à 15:52

Source: Le Vif

(Belga) Le pompage du carburant du "Luno", cargo espagnol échoué depuis le 5 février à Anglet, dans le sud de la France, a débuté sans encombre samedi, ce qui devrait désormais écarter définitivement tout risque de pollution côtière. Profitant des faibles coefficients de marées dans la matinée, les experts de la société néerlandaise Smit Salvage, spécialisée dans la gestion de navires en difficulté, épaulés par des techniciens du Centre d'expertises pratiques de lutte antipollution (Ceppol) de la Marine nationale, ont démarré le pompage dès 10H40.

Début du pompage du carburant du cargo espagnol échoué dans le sud de la France

Une première tentative vendredi avait été reportée en raison des difficultés d'accès sécurisé au réservoir de la coque avant, échouée sur la plage de La Barre. C'est dans cette partie du navire, qui s'était scindé en trois parties après son naufrage spectaculaire à l'entrée du port de Bayonne, que se trouvaient encore quelque 70 tonnes de carburant. Vingt autres tonnes, situées dans une cuve dans la partie arrière du cargo, se sont dispersées en mer, selon les autorités. Les autorités s'attelleront dès lundi à examiner les propositions de démantèlement que l'assureur de l'armateur espagnol doit leur soumettre après avoir lancé un appel d'offres international. "Quatre ou cinq entreprises dans le monde sont spécialisées dans le démantèlement", a précisé le maire d'Anglet, Jean Espilondo, qui a estimé que l'opération pourrait prendre "quelques semaines". Selon les premiers éléments de l'enquête, deux avaries consécutives conjuguées aux mauvaises conditions météo seraient à l'origine de l'accident. Le Parquet de Bayonne n'a identifié aucune "faute pénale", ni "manquement apparent". (Belga)

Nos partenaires