Début de la grande veillée de prière pour la paix en Syrie place Saint-Pierre

07/09/13 à 20:09 - Mise à jour à 20:09

Source: Le Vif

(Belga) Le pape est arrivé samedi soir à 17h00 GMT sur la place Saint-Pierre pour présider la grande journée de prière pour la paix en Syrie et dans le monde, en présence de dignitaires des autres confessions chrétiennes et de responsables de l'islam.

La foule continuait à affluer au soleil couchant sur la place Saint-Pierre où avaient déjà pris place quelque 50.000 personnes, de toutes les origines dont beaucoup de religieux, selon des estimations de journalistes de l'AFP. La prière du "Veni Creator" a retenti, puis l'icône de la Vierge de Rome, "Salus Populi Romani", a été amenée en procession, lors de cette cérémonie très solennelle. Le pape, simplement vêtu tout de blanc, s'est incliné devant l'icône. Il avait l'air très grave. Le pape a mobilisé samedi les catholiques du monde entier pour une journée de jeûne et de prière contre toute solution militaire en Syrie, en élargissant son appel à toutes les confessions et aux non-croyants. "Que s'élève fortement sur toute la Terre le cri de la paix! ": le pape argentin avait exhorté ainsi le milliard de catholiques, les autres chrétiens, les fidèles de toutes les autres religions et les athées à s'associer à ce geste fort. De Bagdad à Jérusalem, de Bombay à Buenos Aires, de Washington à Paris, de l'Afrique à l'Asie, tout ce que l'Eglise compte de responsables ont relayé le message énergique de François, dans des sermons, des messages téléphoniques et sur les réseaux sociaux. L'initiative a reçu le soutien des patriarches du Moyen-Orient, unis par leur inquiétude d'une extension de la guerre en Syrie et d'une poussée islamiste. Le pape s'oppose à toute idée de frappes, envisagées par la France et les Etats-Unis, estimant qu'elles aggraveront les massacres et ne pourront être limitées. François a adressé une lettre aux responsables du G20 qui étaient réunis cette semaine à Saint-Pétersbourg, leur demandant "du fond du coeur" de renoncer à toute option militaire en Syrie. (Belga)

Nos partenaires