De plus en plus de patients recourent au dossier médical global

18/12/12 à 18:04 - Mise à jour à 18:04

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de patients possédant un dossier médical global (DMG) est en hausse. "Sur la période 2005-2011, le taux de couverture du DMG parmi les affiliés a fortement progressé (+44%) au niveau national", a indiqué vendredi la Mutualité Socialiste-Solidaris dans un communiqué. En 2011, plus d'un affilié sur deux (54%) disposaient d'un DMG auprès d'un médecin généraliste.

Entre 2005 et 2011, le nombre d'affiliés ayant ouvert un DMG a progressé de 85% en Wallonie et de 62% à Bruxelles, contre 26% en Flandre, selon la mutualité socialiste. Si on constate de fortes hausses, en particulier en Wallonie, des disparités importantes subsistent néanmoins entre les régions. En Flandre, 7 personnes sur 10 disposent d'un DMG, contre 4 personnes sur 10 en Wallonie et à Bruxelles. Dans la capitale, cet écart s'explique par un moindre recours à la médecine générale. En Wallonie, le DMG cible davantage les personnes âgées ou malades chroniques, qui sont plus fragilisés socialement. En vigueur depuis 1999, le DMG contient toutes les données médicales du patient (opérations, maladies chroniques, traitements en cours, antécédents, etc). Il a pour objectif d'assurer un meilleur suivi du patient en facilitant les échanges d'informations entre médecins généralistes et spécialistes. L'ouverture d'un dossier médical global donne notamment droit à une réduction de 30% sur les tickets modérateurs des consultations du médecin généraliste selon la catégorie du titulaire (âgé de plus de 75 ans, malade chronique ou patient palliatif). (FMA)

Nos partenaires