De plus en plus de demandes de reports de payements chez le pharmacien

17/12/12 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

Source: Le Vif

(Belga) De plus en plus de patients ne peuvent plus payer leurs médicaments et demandent à leur pharmacien de reporter leurs payements, ressort-il lundi d'une étude biennale du magazine De Apotheker (Le Pharmacien). De plus, la crise a pour conséquence que les personnes épargnent sur leurs médicaments.

De plus en plus de demandes de reports de payements chez le pharmacien

Cinquante pour cent des pharmaciens en Belgique francophone et 30 pc en Belgique néerlandophone sont confrontés à des demandes pour reporter le payement des médicaments. Près de 9 pharmaciens néerlandophones sur 10 (88 pc) et 7 pharmaciens francophones sur 10 (69 pc) sont régulièrement confrontés à des demandes pour vendre des alternatives aux médicaments moins coûteuses. La plupart des pharmaciens (81 pc) insistent régulièrement sur le fait que des versions moins chères de médicaments sont disponibles. Septante pour cent des pharmaciens belges disent enfin que les patients achètent moins de médicaments à cause de la crise, soit une hausse de 20 pc par rapport à il y a deux ans. "Nous savons par expérience que les pharmaciens acceptaient auparavant très facilement un report des payements pour des personnes qu'ils connaissaient mais cela se produit moins souvent maintenant que la demande est tellement importante", explique Desirée De Poot, rédacteur en chef de De Apotheker. "Il y a particulièrement de longues listes d'attente pour les remboursements Bf, des médicaments soumis à autorisation remboursés après accord du médecin conseil. Des personnes ne peuvent parfois pas attendre que l'attestation arrive et doivent payer un montant élevé au pharmacien." (SGI)

Nos partenaires