De nouveaux hélicoptères pour transporter le président américain

08/05/14 à 03:21 - Mise à jour à 03:21

Source: Le Vif

(Belga) Le Pentagone a attribué mercredi un contrat de 1,2 milliard de dollars au constructeur aéronautique américain Sikorsky pour mettre au point et produire six hélicoptères amenés à transporter le président des Etats-Unis à partir de 2020.

De nouveaux hélicoptères pour transporter le président américain

La flotte actuelle de 19 hélicoptères présidentiels, baptisés "Marine One" lorsque le président se trouve à bord, est à bout de souffle: la conception d'une partie des appareils VH-3D remonte aux années 1960, les autres, dérivés du fameux Blackhawk, sont en service depuis 1988. Dans leur élégante livrée vert olive et blanche, les appareils sont équipés de multiples systèmes pour brouiller ou détourner des missiles, et dotés de puissants systèmes de communication cryptés. La complexité pour intégrer ces exigences dans tout nouvel hélicoptère a constitué un casse-tête depuis plus de dix ans pour le Pentagone, qui avait lancé le programme de remplacement, baptisé VXX, en avril 2002. Face aux difficultés, à l'inflation des budgets et aux exigences du Secret Service chargé de la protection du président, les équipes formées par Northrop-Grumman-AgustaWestland d'un côté et Bell-Boeing de l'autre ont jeté l'éponge. Sikorsky s'est donc vu attribuer mercredi le contrat pour la mise au point et la fabrication de six appareils, dérivés de son modèle S-92, d'un système d'entraînement et de maintenance pour un montant de 1,245 milliard de dollars. Le S-92 est un hélicoptère de transport en service depuis 2004 et capable de transporter 22 hommes dans sa version militaire. Au total, la flotte de nouveaux appareils devrait être de 21 hélicoptères d'ici 2023. (Belga)

Nos partenaires