De la lingerie chauffante mise à l'honneur au "Salon du Textile intelligent" de Gand

06/06/13 à 16:20 - Mise à jour à 16:20

Source: Le Vif

(Belga) Cela ressemble à un soutien-gorge normal de couleur noire, mais au contact de la peau, le tissu prend une couleur chair et se met à chauffer doucement. Le prototype, appelé "The Unlace", a été inventé par une étudiante néerlandaise, Eef Lubbers. Avec ce sous-vêtement "intelligent", elle a remporté le "Systex Student Award 2012", et a pu présenter son travail aux professionnels du secteur lors du "Smart Textiles Salon" à Gand, jeudi.

"The Unlace" est composé de tissu dans lequel un matériau conducteur de chaleur a été intégré. Le but est d'augmenter la sensation de "contact" quand la femme qui porte le petit body noir est touchée par quelqu'un. Le changement de couleur et le jeu de chaleur sont censés rendre les préliminaires plus sensuels et ludiques. Une vingtaine d'inventions ont par ailleurs été présentées jeudi lors de la troisième édition du salon, organisé par le département textile de l'université de Gand. Ce salon bisannuel est consacré exclusivement aux textiles intelligents ou e-textiles et aux microsystèmes portables. Les participants venaient de Hong-Kong, de Suède, d'Allemagne, etc. et se sont rassemblés au Musée de l'Archéologie Industrielle et des Textiles (MIAT) de Gand, autour de chercheurs et industriels de ce secteur. Des manteaux dont le propriétaire peut lui-même régler la température, un corset qui favorise la respiration, du tissu photovoltaïque créateur d'énergie et d'autres inventions ont aussi été présentées par les étudiants présents. Le Smart Textile Salon a conclu la Smart Textile Week, trois jours de conférences et de formation pour les chercheurs et inventeurs du monde entier. (Belga)

Nos partenaires