De Gelder mérite l'Oscar du meilleur manipulateur

19/03/13 à 12:56 - Mise à jour à 12:56

Source: Le Vif

(Belga) Kim De Gelder mérite l'Oscar du meilleur manipulateur: il a tenté de diriger l'enquête puis le procès, en mentant et simulant sans cesse, a asséné lundi midi une des avocates des parties civiles devant la cour d'assises de Flandre orientale.

De Gelder mérite l'Oscar du meilleur manipulateur

"Le 23 janvier 2009, les quatre 'tantekes' (puéricultrices, NDLR) sont parties travailler avec, dans leur sac à dos, toute la gentillesse et tout l'amour possible pour 'leurs' enfants. Le même jour, le soldat De Gelder partait au boulot avec un sac à dos plein de couteaux, d'une hache et de haine. Il a donné un sens particulier à l'expression 'les femmes et les enfants d'abord'", a attaqué Ann Van De Steen, avocate de quatre puéricultrices survivantes. Elle a rappelé que ses clientes avaient vécu un "pur film d'horreur dont elles n'avaient pas la télécommande pour changer de chaîne". "Elles se sont senties impuissantes, avec un sentiment de culpabilité énorme. Mais, Monsieur De Gelder, elles sortiront de ce procès plus fortes que vous! Elles vous battent sur le terrain de l'humanité." L'avocate a souhaité à l'accusé que son nom "ne soit plus jamais prononcé après vendredi". "Ce serait la pire punition pour vous", a-t-elle constaté. Elle a dénoncé les mensonges de Kim De Gelder, son manque d'empathie pour les victimes et a demandé au jury de le déclarer responsable de ses actes. "Je ne peux pas dire à mes clientes qu'il ne savait pas ce qu'il faisait." (MUA)

Nos partenaires