De Bock (FDF) doute de la plus-value économique de l'importante délégation bruxelloise en Thaïlande

18/03/13 à 18:50 - Mise à jour à 18:50

Source: Le Vif

(Belga) Le député bruxellois FDF Emmanuel De Bock s'est étonné lundi de l'importance de la délégation politico-administrative de la Région bruxelloise qui a pris part à la Mission économique emmenée par le Prince Philippe en Thaïlande du 15 au 22 mars. Etablissant un lien avec l'importance très relative de la Thaïlande dans les exportations bruxelloises, il a parlé d'un "gaspillage indécent".

"On peut s'étonner du déplacement ministériel de la nouvelle ministre de l'Emploi, accompagnée de ses collaborateurs mais aussi du chef de l'administration bruxelloise Christian Lamouline (CDH). C'est un gaspillage indécent -plus de 11.000 euros en frais d'hôtel et billets d'avion rien que pour Céline Fremault et Christian Lamouline- alors que les contribuables bruxellois sont aujourd'hui les plus fragilisés par la crise économique", a-t-il dit, par voie de communiqué. Selon lui, les exportations de Bruxelles vers la Thaïlande ne pesaient en 2011 que 2,7 millions d'euros, soit 0,4% des exportations belges vers ce pays. Ces exportations ne représentent en revanche que 0,05% des exportations bruxelloises. Les importations de la Thaïlande vers Bruxelles représentaient en 2011 quelque 4,3 millions d'euros (-50% par rapport à 2009 et 2010). Ces importations thaïlandaises ne représentaient que 0,04% des importations bruxelloises. Pour le mandataire FDF, Bruxelles est une région différente de la Flandre et de la Wallonie qui doit se concentrer sur les pays européens qui participent à plus de 80% de son commerce extérieur. Il faut donc réorienter ses missions économiques vers les pays les plus porteurs pour l'économie bruxelloise et l'emploi des Bruxellois et avoir le courage de réformer le réseau des attachés économiques, à l'instar de la réforme des attachés diplomatiques que mène le ministre fédéral des Affaires étrangères. (MUA)

Nos partenaires